La personne à qui j'adresse ce merci ne le lira probablement jamais mais sait-on jamais.

Dimanche dernier, après avoir fait mon devoir de citoyen, j'ai perdu ma carte d'identité et ma carte d'électeur sur le chemin du retour. Et hier, je les ai retrouvées dans ma boite aux lettre. Alors je remercie l'inconnu qui a pris la peine de mettre mes papiers sous enveloppe et de me les envoyer par la poste.

Mais je la remercie surtout de m'avoir redonné espoir en la nature humaine. Parce que ces derniers temps, entre Iznogoud, qui veut être présidente à la place de la présidente, les arnaqueurs et les incompétents, j'ai eu affaire à une belle brochette.