Voici un nouvel épisode de la série « Contre le cancer ». Après « Dans la tête » et « Dans l'assiette », on continue avec « Les aliments de compèt ». Je les appelle ainsi pour la rime mais on les appelle en général super-aliments. Ils ont des super pouvoirs : anti-oxydants, anti-inflammatoires, certains stimulent le système immunitaire, d'autres inhibent la croissance et la prolifération des cellules cancéreuses, voire les tuent.

En voici quelques uns en vrac :

Super2

Lui, c'est Super Brocoli. C'est un super-légume, tout comme ses amis de la famille des brassicacées ou crucifères : Choux-fleurs, choux de Bruxelles, choux frisés ou Kale ...

Il a aussi plein d'amis qui viennent des quatre coins du Monde.

D'Asie, nous vient le curcuma : Des études ont montré que c'était l'un des super-aliments les plus efficaces. Mais malheureusement, il est très mal absorbé par l'organisme. Pour augmenter les chances qu'il passe dans le sang, on conseille de le mélanger avec du poivre noir. Mais le poivre noir augmenterait la porosité de la paroi de l'intestin, qui peut alors laisser passer des nutriments indésirables. Il vaudrait mieux utiliser le curcuma dans des plats cuits avec de la matière grasse. 

Autre bémol : la curcumine peut interagir avec certaines chimios et en diminuer les effets.

Super1

J'en mets un peu à toutes les sauces et je vais même jusqu'à en boire : le lait doré (golden milk) est devenu une de mes boissons préférées. Je le prépare avec du lait végétal auquel j'ajoute curcuma, poivre noir, gingembre et cannelle. Ça a l'air bizarre au premier abord mais c'est délicieux.

 Super3

Les baies de Goji viennent aussi d'Asie. Pour plus d'efficacité, en prendre une poignée le matin à jeun et bien la mâcher.

Après un dernier ami asiatique, le champignon shitaké, en voici un qui vient d'Amérique du Sud :

Le lapacho, l'arbre sacré des Andes, dont on utilise l'écorce pour préparer des infusions.

Partons maintenant pour l'Afrique du Sud, où j'encenserai le boswellia. Le boswellia est aussi appelé arbre à encens car l'encens est la résine tirée de cet arbre. On peut prendre des extraits sous forme de gélule. On peut aussi appliquer de l'huile essentielle d'encens sur la peau à l'endroit de la tumeur. Dans le cas d'une tumeur au cerveau, l'huile essentielle ne passe pas la barrière de la boite crânienne. C'est pourquoi je l'appliquais sur la plante des pieds de Yann.

N'oublions pas les océans, qui nous fournissent les algues spirulines.

Voilà un petit article très succint, qui donne juste quelques pistes que vous pouvez approfondir en faisant quelques recherches : Internet, livres et revues orientées naturopathie, herboristeries ... Il existe d'autres super-aliments mais ce sont ceux que nous avons essayés. J'aurais pu citer aussi les aliments fermentés, les graines germées ...