Je profite de l'actualité pour revenir un peu ici.

Après ma chambre et mon salon, partons visiter ma cuisine. Le tour est vite fait : c'est une petite cuisine basique.

DSCN0287

Comme dans la chambre, la couleur de base est le rouge. J'ai utilisé la même technique pour moderniser des meubles de récup : une console achetée sur le Bon Coin, un tabouret donné et un petit buffet trouvé sur un trottoir. Une couche de peinture noire, une couche grossière de rouge basque puis quelques coups de papier de verre ici et là.

Cuisine2

Une étagère accueille mes couverts rangés dans des pots à lait ainsi que ma collection de bols bretons.

Tout a commencé quand j'ai trouvé chez Emmaüs un bol portant le prénom de mon grand-père : Auguste. Je l'ai acheté. La fois suivante, j'ai trouvé un autre prénom démodé, Alfred puis Josette puis Raymonde puis ... J'en suis maintenant à une trentaine. J'ai parlé de cette collection lors de mon passage à Questions pour un champion hier soir.

Cuisine1

Les épices et condiments sont rangés dans des caisses de vin. Le sucre en poudre est dans une chope à couvercle. J'en avais vu qui me faisaient envie à Berlin mais beaucoup trop chères. A 10 centimes chez Emmaüs, celle-ci est beaucoup plus abordable.

Cuisine3

Les accessoires courants sont à portée de main dans un pot de chez Emmaüs ou suspendus par des crochets aux canalisations. J'utilise tous les jours cet Opinel sur lequel est gravé un prénom qui s'efface peu à peu.

En bonne adepte du zéro déchet, j'ai enfin des tawashis, ces substituts d'éponges tissés avec de vieux T-shirts. Ils sont suspendus ici entre les demoiselles brosse à vaisselle et rape à fromage. Miss Zazou et moi les avons fabriqués ce matin lors d'un atelier organisé à l'occasion de la Semaine des Possibles.

Dans le sachet en organza, il ya des petits morceaux de savon, ceux qui restent à la fin des savonnettes. Regroupés dans ce sachet, on peut les utiliser jusqu'au bout quand on se lave les mains.

Si le nom d'Emmaüs revient très souvent dans mes articles, c'est parce que la communauté Emmaüs de Pau-Lescar est mon fournisseur principal : On y trouve de tout. On y trouve même des people : Jean Dujardin et Yolande Moreau y ont tourné sous la direction de Benoit Delépine et Gustave Kervern un beau film qui est sorti aujourd'hui : I feel good.